1872-791880-891890-991900-091910-191920-291930-39

1930

Église Ste Thérèse
Construction de l'Église de La Baule-les-Pins.
2 février : inauguration du dispensaire par Mme de LAPEYROUSE.
En tant qu'époux de la donatrice, M. de LAPEYROUSE alors maire, laisse la parole au Dr TERRIEN pour le discours inaugural.
Construction de l'Atlantic Hôtel.
Construction de la villa Les Roches Rouges pour M. FARMAN.
Ouverture de La Grande Brasserie Royale de La Baule-les-Pins par M. MONDET.
Démission d'Auguste ROCHEFORT du conseil municipal, nomination de Jean GOMMY.
Décembre : on prépare le terrain de la future église.

1931

Celtic Hôtel
2 400 villas - 4 770 habitants - 212 villas à La Baule-les-Pins.
Construction du Celtic-Hôtel et de la villa l'Escapade.
Février :
  • M. GOMMY, président du Syndicat d'Initiative reçoit la nouvelle affiche de la Compagnie Paris-Orléans "La Baule La Plage du Soleil",
  • ouverture d'un golf miniature dans les jardins du Royal,
  • M. PASDELOUP, absent pendant 2 ans, reprend personnellement la direction de son établissement l'Hôtel RICHE,
  • décès de Claude HAUBT, Vice-Président des cafetiers-restaurateurs, Trésorier de la chambre d'Industrie Hotelière et propriétaire de l'Hôtel La Concorde.
Mars :
  • l'Hôtel Flépen est transféré à la Villa Cap d'Ail. Afin d'éviter toute confusion, le pavillon "Ker Flépen" devient "La Véga",
  • ouverture du bureau de vente du Parc St Clair,
  • 23 mars : début des fondations de l'Église Notre-Dame sur un terrain donné par la famille DARLU,
  • la jonction du boulevard entre La Baule et Pornichet est prévue pour juillet.
Mai : la Station rend hommage au compositeur Alfred BRUNEAU en donnant son nom à une avenue du Quartier Benoit.
Juin :
  • le bureau de poste de La Baule est un des plus importants de Loire-Inférieure. La population demande la construction d'un nouveau bâtiment. En chiffre d'affaires, il est 3ème derrière Nantes et St Nazaire. On compte 600 abonnés au téléphone ce qui représente un standard composé de 6 employés œuvrant sur 7 tableaux,
  • 29 juin : pose de la première pierre de l'Église Notre-Dame.
9 août : inauguration du temple protestant.

1932

Hall des Informations
Été caniculaire.
Ouverture du Hall des Informations (poste, librairie, bar, syndicat d'initiative).
24 avril : l'Union Nationale des Combattants approuve la construction d'un monument aux morts à La Baule.
Agrandissement de l'Hôtel St Christophe.
Ouverture du Parc des Chênes verts
Reconversion de la conciergerie du chateau Darlu en cure.
Construction de Casa Sylva.
Juillet : édition du premier Guide du Baigneur (Annuaire de l'Union des Commerçants et Industriels de La Baule).
Fin 1932 : le journal La Mouette fournit ces statistiques :
  • naissances : 72,
  • reconnaissances : 7,
  • mariages : 24,
  • divorce : 1,
  • décès : 45,
  • transcriptions de décès : 14.

1933

Monument Les Ailes Brisées
Été caniculaire.
Janvier :
  • 14 janvier : mort du pilote Maurice MORIN dans le ciel de La Baule lors d'essais d'altitude du "Loire-43". La direction des Ateliers et Chantiers de Loire décide de donner à l'aérodrome d'Escoublac-La Baule le nom d'Aérodrome Maurice MORIN,
  • 22 janvier : lancement d'une souscription pour perpétuer la mémoire de M. MORIN par un memento (buste, stèle ou plaquette). L'engouement est tel qu'il est créé un comité pour superviser le projet confié aux architectes DATESSEN et CHANEY, ainsi qu'au sculpteur GUILLEUX.
Un projet du futur monument aux morts est présenté aux Baulois par M. DATESSEN.
Construction des abattoirs intercommunaux à Beslon, dessinés par M. MIRONNEAU. Ils seront gérés en concession pendant 30 ans.
La commune achète le Cinéma des Variétés situé près de la mairie afin d'accueillir manifestations et fêtes. Les travaux sont confiés à M. DATESSEN.
La municipalité est en attente d'accords sur les travaux des égoux et de la construction d'un nouvel Hôtel des Postes.
Construction de la Villa La Croix St Clair par M. DATESSEN pour M. DUHAMEL.
Avril :
  • le Docteur de la FUYE s'installe définitivement à La Baule. La station accueille son premier spécialiste des yeux, du nez, de la gorge et des oreilles,
  • pose du toit de la Chapelle du Sacré-Cœur. Les travaux sont conduits par la Société CAUCANAS selon les plans de M. DATESSEN,
  • inauguration d'un nouveau square "Les Chênes Verts" situé près du Pavillon des Dunes, Avenue de Blois. Il contient un manège conçu par l'artiste GUILLAUME et exécuté par la Société GIRAUDON.
Mai :
  • projet de construire une école maternelle Avenue Marguerite,
  • le conseil municipal décide la démolition du belvédère de la Grande-Dune en raison de sa vétusté et de sa dangerosité. Le bois et matériaux seront vendus au plus offrant,
  • une pétition circule en faveur de la sauvegarde des arbres autour de la future Église Notre-Dame.
Juin :
  • le perré du port côté La Baule doit être refait. Sur une longueur de 220 m à partir du pont du Pouliguen et jusqu'à la Villa Ido, on construit un quai en maçonnerie. Le 30 mai, la société Charles CAPPIO obtient le marché de la réfection de la rive gauche du port du Pouliguen,
  • 11 juin : visite du ministre du Tourisme.
Juillet :
  • 10 juillet : inauguration de l'abattoir intercommunal. 3 locaux sont prévus : pour les bovins, pour les veaux et moutons et pour les porcs,
  • 15 juillet : inauguration de Luna-Baule (Palais d'Attractions, près de la Poste),
  • 27 juillet : le 3ème Tour de France Aérien fait escale à La Baule et inauguration des Ailes Brisées. Le monument érigé en mémoire de M. MORIN représente 2 ailes d'avion de 7 m, dressées vers le ciel, à la base, un médaillon représentant le buste du regretté pilote, au-dessous sa citation à l'ordre de la nation.
Août : IXème Grand Prix automobile de La Baule.
La saison estivale est marquée par une grande sècheresse et la station manque d'eau.
La Compagnie des Eaux est pointée du doigt pour ses soucis d'approvisionnement en eau de la station. On réfléchit à la construction de réservoirs à l'image de l'étang de l'Immaculée construit par les américains.
La Baule comprend 4 000 résidents et accueille jusqu'à 35 000 estivants.

1934

Projet de l'Église du Sacré-Cœur
Janvier :
  • 14 janvier : le conseil municipal vote l'attribution des travaux de construction d'un réseau d'égoux. Deux sociétés sont sur les rangs, la Société des Grands Travaux d'Assainissement et la Société Eaux et Assainissement. C'est le projet de cette dernière qui sera retenu. Il est également décidé la construction d'une usine d'incinération des ordures ménagères. Au cours de cette séance, M. GOMMY, adjoint présente sa démission afin que M. de LAPEYROUSE retire la sienne,
  • la charpente métallique de l'Église Notre-Dame est sur le point d'être posée par la S BLUTEAU. Le poids total de la charpente est de 23 tonnes. La couverture doit être posée dans la foulée. L'église doit être prête pour fin juin,
  • construction de la Chapelle du Sacré-Cœur sur un terrain donné par M. ANDRÉ, architecte : P-H DATESSEN,
  • fin janvier : la Compagnie des Eaux commence ses prospections sur le côteau de St Servais et cherche également à améliorer le captage de Livery. En prenant exemple sur l'étang de l'Immaculée, on pense aussi à créer une réserve d'eau à Sandun.
Février : présentation du nouvel Hôtel des Postes par M. DATESSEN et M. JUCHET. Le projet comporte un beffroi qui ne sera jamais construit.
Mars :
  • 1er mars : mise en service de l'Abattoir Intercommunal.
  • 18 mars : annonce de la création d'un aéroport intercommunal. Le terrain de l'aérodrome va donc passer de 650 m à 1 000 m et sa superficie sera augmentée de 9 Ha. Cela entraîne le déplacement de la ligne électrique à haute tension.
  • élargissement de 3 m de l'Avenue de la Gare entre la Place de la Chapelle et le Boulevard de Mer.
Juin :
  • 15 juin : décès d'Alfred BRUNEAU, compositeur,
  • fin juin : la nouvelle église est couverte, l'extérieur est quasiment achevé, on pose le vitrage et on prépare l'installation provisoire afin que le culte puisse y être célébré dès la mi-juillet.
22 juillet : inauguration de la gare routière par Charles DROUIN et M. GIROIRE, 1er adjoint. Le bâtiment est l'œuvre de M. MEUNIER.
Août :
  • Paul DATESSEN transfère ses bureaux dans la Villa Melpoméne, Avenue Neptune,
  • 5 août : bénédiction solennelle des Autos à l'Église Ste Thérèse,
  • 7 août : le capitaine RAMET, président des H.S.B (Hospitaliers Sauveteurs Bretons) organise des fêtes nautiques à l'occasion de baptême du bâteau de sauvetage, une pinasse à moteur,
  • 17 août : concours d'élégance automobile, dirigé par Jean VINCENT,
  • 20 août : inauguration du 1er service aérien régulier vers Paris.
Septembre :
  • 6 septembre : suite à des désaccords au sein du conseil municipal et vis-à-vis des syndicats de propriétaires, à propos de la réalisation des égoux et des problèmes d'approvisionnement en eau de la station, il règne un climat de suspicion et de luttes continuelles. Le maire M. de LAPEYROUSE estime ne plus être en mesure de diriger la ville et démissionne.
  • 8-9-10 septembre : fêtes aériennes.
Octobre :
  • 21 octobre : élections municipales : ré-élection de M. de LAPEYROUSE.
  • fin octobre : autorisation de construction d'un boulevard d'Escoublac à la mer.
Fermeture de l'église Notre-Dame afin de terminer les travaux d'intérieur. Les offices ont lieu à la chapelle.
Décembre : début des travaux de l'Hôtel des Postes.
Construction des villas la Pergoletta et Cap Nord.

1935

Église Notre-Dame
8 février : mise en eau du réservoir de Sandun.
Les travaux de la poste avancent, le sol du rez-de-chaussée est coulé et la maçonnerie va commencer. Une quarantaine de maçons posent les pierres de taille de Pont-Aven et les parements en grosses pierres de Batz.
Construction du nouveau presbytère, Avenue des Impairs.
Invasion de chenilles processionnaires. Une opération d'échenillage est organisée.
Les travaux du nouveau boulevard d'Escoublac à La Baule-les-pins avancent rapidement.
5 et 12 mai : élections municipales : ré-élection de M. LAPEYROUSE.
1er juillet : fin de la construction de l'Église Notre-Dame.
Juillet :
  • l'église Notre-Dame est ouverte au culte
  • fin juillet : démission du maire et de ses co-listiers.
21 août : bénédiction de l'église Notre-Dame, la chapelle Notre Dame des Flots prend alors le nom de Chapelle Ste Anne.
Octobre :
  • élection de Louis LAJARRIGE à la mairie, M. Marcel RIGAUD 1er adjoint.
  • ouverture d'une souscription pour la construction d'un Monument aux Morts sur La Baule. Une maquette du projet est exposée dans la vitrine de MM. RINAUD Frères. La partie architecturale du monument est signée par P-H DATESSEN et la sculpture est de Maxime REAL DEL SARTE. Le monument est en granit de Bretagne de Kersanton, il représente Jeanne d'Arc recevant dans ses bras un poilu mourant.

1936

L'Hôtel des Postes
18 février : lors de la réunion du comité du Monument aux Morts, les entrepreneurs décident d'exécuter en commun les travaux sans rechercher un gain quelconque. Le travail devant être confié, au nom de tous, à celui qui obtient le granit au meilleur coût. C'est l'entreprise PHILIPPE qui est chargée de l'exécution des travaux.
L'hiver 35-36 est très pluvieux et les avenues se transforment en petits lacs. La mairie achète des pompes aspirantes et refoulantes.
La façade du cinéma "Baule Palace" est refaite, elle est dotée d'une marquise et d'un phare.
22 mars : inauguration du Nouvel Hôtel des Postes et Télégraphes par le ministre des PTT.
13 avril : inauguration du Boulevard d'Escoublac à La Baule-les-Pins en présence du sous-préfet. La journée se termine par un lâcher de 1 000 pigeons.
8 juin : ouverture au public du nouvel Hôtel des Postes.
Début de la construction de la murette le long de l’Esplanade Benoit, qui s’achèvera en 1953.
Août :
  • 17 : inauguration officielle des orgues de l'Église Notre-Dame.
  • 23 : meeting d'aviation organisé par l'aéro-club de l'Atlantique section de la Presqu'île Guérandaise.
11 novembre : inauguration du Monument aux Morts.
Projet de construction d'une école au Guézy.
Construction de la villa Némésis.
Statistiques de l'année 1936 publiées en janvier 1937 :
  • naissances : 55,
  • reconnaissances : 2,
  • mariages : 32,
  • divorce : 5,
  • décès : 57,
  • transcriptions de décès : 6.

1937

Construction du Club-House du Cercle Nautique.
Janvier :
  • l'hebdomadaire "La Mouette" évoque le projet de la construction d'un pont sur l'estuaire de la Loire. Le pont de Plousgastel, inauguré en 1930 donne des idées à nos concitoyens,
  • M. LAJARRIGE se rend à Paris afin de faire des démarches auprès des différents ministères pour hâter les travaux du "Tout-à-l'Égout" et de la création de la Maison du Tourisme,
  • grève des ouvriers du bâtiment.
Février :
  • M. DATESSEN est nommé Architecte-Conseil de la commune,
  • un incendie causé par un cour-circuit ravage l'Hôtel Bettina,
  • M. Rigaud, 1er adjoint reçoit les palmes académiques.
Mars :
  • transformation de l'accès au marché côté Avenue des Pétrels. La murette est supprimée et remplacée par un escalier,
  • dans la nuit du 13 au 14, une tempête cause des dégats sur l'Esplanade Benoit. Sur une centaine de mètres, le muret est arraché, deux escaliers ont été emportés,
  • le cinéma "Baule Palace" s'agrandit et pendant les travaux, M. BACINO, le propriétaire offre des allers-retours en cars vers le cinéma Le Rex au Pouliguen.
M. LAJARRIGE devient le président du comité des fêtes.

Juillet :
  • inauguration du club-house du Cercle Nautique dans la villa "Le Bouquet", Boulevard de l'Océan.
  • 25 juillet : meeting d'aviation organisé par le club Jean MERMOZ.
Grève des artisans boulangers.

1938

Hiver glacial.
La fabrication des tuyaux pour les égouts prend du retard et le chantier ne progresse pas aussi vite que prévu.
M. GRAVE est chargé de la réalisation de l'usine d'assainissement. Le mot usine évoque quelque chose de massif, or l'usine doit être implantée près des marais. L'architecte décide donc de la réalisée dans le même style que celui de la gare afin qu'elle reste discrète.
16 février : M. PAPIN est nommé commissaire de police.
À la demande de l'Union des Commerçants et Industriels, MM. AURIAUX, GUILLEUX et ORPHELIN sont nommés adjoints à la Commission Municipale des Marchés.
Mars : M. GRAVE présente la maquette d'un pavillon de style breton pour accueillir la Maison du Tourisme et le commissariat. Le commissariat était jusqu'alors situé dans la villa "Passe-Partout", Avenue Bouchardat.
Le conseil municipal décide de la construction d'un groupe scolaire au Guézy. C'est le projet de M. FOY qui est retenu.
Avril : M. ANDRÉ lance une campagne de publicité dans la presse nationale et internationale.
Mai : achat d'une parcelle de terrain située sur le territoire du Pouliguen afin de construire la Station d'Épuration. Elle achète aussi trois terrains au sud du marché afin d'y faire un garage à voitures.
Construction du commissariat et de la maison du tourisme.
24 juillet : meeting d'aviation organisé par le club Jean MERMOZ à l'occasion du premier vol postal entre La Baule et Belle-île-en-Mer et c'est Paul MINOT qui est le pilote du Caudron-Luciole
Fin juillet : Décès de Paul-Henri DATESSEN à l'âge de 53 ans.
1er vol aéropostal La Baule - Belle-Île-en-mer.

1939

Hiver glacial
6 août : meeting d'aviation organisé par le club Jean MERMOZ.
1er vol aéropostal La Baule - Île d'Yeu

1872-791880-891890-991900-091910-191920-291930-39

Pour aller plus loin...

Bibliographie Bibliographie Bibliographie Bibliographie Bibliographie

Vos Remarques :

Ce site se veut communautaire. Si vous n'avez pas trouvé votre souvenir ou si vous souhaitez partager un document

E-mail : contact@labaule-sepia.fr

Haut de page