Les Casinos

Lors de la création de la station par MM. HENNECART et DARLUÉdouard DARLU
1837 - 1923
Agent de Change parisien
Édouard DARLU
, la ville ne devait pas avoir de lieu de jeux. La station se voulait familiale et intime.

C'est donc tardivement que l'on imagine l'implantation d'un casino. C'est l'une des raisons qui décida Mme HENNECART à liquider tous les biens qu'elle possédait à La Baule.

Initialement, le casino est cantonné à une salle de l'Hôtel Royal. Puis, on a construit un bâtiment avec une partie en dur et une partie avec terrasse couverte d'une banne. Ce bâtiment fonctionne jusqu'au début des années 1900.

Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino

Rapidement, on décide de la construction d'un casino municipal, et le bâtiment initial est complèté par un bâtiment de granit avec deux tourelles carrées.

La construction de l'extension du Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
e Casino au clair de lune, trucage de photographe
Le Casino
Le Casino, au premier plan, les Villas Janni et Dhélia
Le Casino
Une fête au Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino commence sa métamorphose, il se dote de magasins de luxe

Le Casino et le Royal dans la tourmente de 14-18

Avec le concours du journal La Mouette, une souscription est lancée afin d'ouvrir un hôpital à La Baule.

M. Louis FERRAT, alors directeur du casino, propose que certaines salles de son établissement soient transformées en hôpital militaire. Le 31 aôut 1914, le premier convoi de 28 blessés arrive en gare de La Baule. Le 2 septembre, on annonce l'arrivée d'un autre convoi. Comme il n'y avait plus de lit, un major demande à ce que l'on jette des bottes de paille dans la Salle des Jeux.

M. FERRAT proposa d'aménager la salle de Petits-Chevaux en dortoir ; d'autre part, M. VALLÉE, directeur du Royal, transforma la Salle des Fêtes de son hôtel en un dortoir supplémentaire d'une vingtaine de lit.

Pendant 28 mois, le Casino devient l'Hôpital bénévole Nº6 bis

Médecins, infirmères et bénévoles se relaient auprès des blessés pendant 28 mois sous le matricule d'"Hôpital Bénévole Nº 6 bis de la XIe Région".

Début novembre 1916, une ordonnance du ministère de la guerre annonce la réoganisation des soins et la fermeture de l'hôpital 6 bis. Le 29 novembre les derniers blessés quittent La Baule, le 20 décembre, les locaux, remis en état au point de vue de la propreté et de l'hygiène sont rendus au propriétaire-directeur. Il n'est profitera pas car M. FERRAT décède subitement le 25 février 1917.

L'influence de François ANDRÉ

Au début des années 20, M. François ANDRÉFrançois ANDRÉ
1879 - 1962
Directeur d'hôtels et de casinos
François ANDRÉ
arrive à La Baule. Séduit par la ville et son potentiel touristique, il décide d'y investir. Il acquiert le bail du casino et entreprend une modernisation du lieu par une succession de travaux. Il fait appel à l'architecte Ferdinand MÉNARDFerdinand MÉNARD
1873 - 1958
Architecte nantais
Ferdinand MÉNARD
pour transformer le casino en un complexe de 3000 m2 de salles, de salons, de halls, entourés de boutiques aux noms prestigieux. On y trouve aussi un théatre, un music-hall, un cinéma et un dancing.

Le Casino après 1925
Le Casino en juin 1926
Le Casino pris de la plage en 1926
Le Casino après les travaux réalisés entre 1924-25
Le Casino, les ouvriers posent de stores aux fenêtres
Le Casino, l'esplanade a été élargie de de 7 mètres
On repeint les planches d'accès au sable
Le Casino pris de la plage
Le Casino et les magasins qui avaient déjà été construits
Vue d'ensemble pris de la mer
La façade avec ses stores
Les voitures passent devant l'entrée
Le Casino
Le Casino
L'Esplanade du Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino, on crée un parterre devant l'entrée pour protéger les piétons des voitures
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino
Le Casino, à gauche les Villas Janni et Dhélia
1929 - M. ANDRÉ obtient la possibilité de fleurir l'esplanade devant le Casino
Le Casino après 1929
Le Casino après 1929
Le Casino après 1929
Le Casino après 1929
Le Casino après 1929
Le Casino après 1929
Le Casino après 1929
Le Casino après 1929
L'intérieur du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Salles du Casino
Les Magasins du Casino
Les Magasins du Casino
Les Magasins du Casino
Les Magasins du Casino
Les Magasins du Casino
Les Magasins du Casino
Les Magasins du Casino
Les Magasins du Casino
Les Magasins du Casino
Les Magasins du Casino
Les Magasins du Casino
Les Magasins du Casino
Les Magasins du Casino
Les Magasins du Casino
Les Magasins du Casino
Les Magasins du Casino